Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 06:00

dejeuner_huitre_1208882160-copie-1.jpgVous l’aurez vu, entendu ou lu, le jeu de la roulette russe va reprendre pour les ostréiculteurs et pécheurs de moules du Bassin d’Arcachon.  On est reparti pour un tour ! Certes on peut manger des huitres depuis hier, on a gagné une semaine, mais les moules sont toujours interdites. Allez comprendre ! Vendredi dernier au sortir de la réunion avec le nouveau Préfet d’Aquitaine, je m’étais dit « on va peut être réussir à s’en sortir » et bien hier le NON ministériel a eu l’effet d’une baignade en eaux glacées.

 

Ils me l’avaient dit, Ils n'y croyaient pas et ils ont eu raison. Certains même ne s’étaient pas déplacés pour la manifestation de vendredi devant la Préfecture. Le ras le bol, l’envie de tout bazarder, de changer de vie, de pleurer, mais ils espéraient quand même l'adoption du test de toxicité dit «du rat» pratiqué en Hollande pour analyser leurs huîtres. Mais les Ministres s’y opposent !

 

Réunies mercredi, les autorités compétentes - ministères de l'Agriculture et de la Santé, Agence française pour la sécurité sanitaire des aliments (Afssa) - ont donné instruction au Préfet de région de conserver le test de la souris. Dans le journal 20 minutes le Préfet d’Aquitaine explique qu’ « On (lui) a clairement demandé de ne pas utiliser le test du rat, car selon l'Afssa, il ne couvre que trois toxines sur cinq». Ben voyons … c’est vrai les rats sont en vie c’est pas normal ! J’adore ! Comme si les tests pour être validés devaient, avant même d’être réalisés, dire que ce n’est pas bon !

 

Pourtant pour une fois, où alors il cachait bien son jeu, le Préfet d’Aquitaine s’était engagé la semaine dernière auprès des ostréiculteurs à faire adopter ce protocole en France. Moi qui suis pourtant si septique, je m’y suis laissée prendre tellement j’ai envie qu’on en sorte, que ces hommes et ces femmes de la petite mer de Buch puissent continuer à être les sentinelles du Bassin. Mais je me suis trompée et la colère gronde.

 

Et comme si ça suffisait pas l'Etat a aussi annoncé la mise en place de contrôles sanitaires sur les importations de coquillages. Ceux qui n'auraient pas subi le test de la souris seraient interdits. Mais vous voulez quoi en fait mesdames et messieurs de Paris, des Ministères, du Gouvernement … tuer une profession ? Pour qui ? Pourquoi ?  

 

On a beau dire que les fines de claires de Marennes-Oléron «seront elles aussi contrôlées par l'Etat», on oubli de dire que seuls les coquillages du Bassin et de l'étang de Thau sont soumis aux tests hebdomadaires de la souris. Il y a de quoi se poser des questions quand même ?

 

Un communiqué précise que la "surveillance repose sur des méthodes de référence clairement définies par la réglementation communautaire pour garantir un niveau optimal de sécurité du consommateur." A le voilà lui, e sacro-saint consomateur et son principe de trouillométre à zéro.  Selon l'Agence française de sécurité des aliments, le test rat n'assure pas "le même niveau de sécurité pour le consommateur que celui apporté par le test souris", ajoute le texte.

Alors qu'on se rassure braves gens ... le gouvernement étudie des méthodes d'analyse alternatives qui seraient chimiques et non biologiques. Et bien moi jen ai une méthode alternativen, je leur propose une chose nouvelle … Et si on inventait le test « Ministre » ?  Après tout on fait manger des huîtres à des souris et à des rats alors pourquoi pas aux Ministres … Mais je suis persuadée que dans le test « faux-culs » ils résisteront mieux que les souris et les rats et c’est ça qui m’inquiète ! Mais là c’est la colère qui me fait écrire.

 

Nous avons besoin de vous !  Ils ont besoin de nous !
Signez la pétition
Pour l'arrêt du test souris en ostréiculture.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-Christine Darmian-Gautron - dans Le Bassin d'Arcachon
commenter cet article

commentaires

Choupette 11/07/2009 11:26

Marie tu as fait des émules ... je lis ce matin dans le journal que les maires du Bassin ont fait le "test Maires" c'est génial Merci à tous et à toi Marie pour ton soutien auprès de la profession, tu as toujours été là et ça fait du bien.  

Marie-Christine Darmian-Gautron 11/07/2009 11:29


merci Choupette, je ne fais qu'être à mon petit niveau un relais. J'ai pour la profession un immense respect et je suis bien persuadée que défendre les ostréiculteurs et les gens de mer sur le
Bassin c'est préserver le Bassin et son avenir.


MCDG 03/07/2009 18:33

Communiqué - ostréiculture
 
 
Depuis 5 ans, les ostréiculteurs du Bassin d’Arcachon voient chaque année crise après crise, l’Etat promettre et ne pas tenir. Les élus locaux se sont mobilisés, tous ensemble, et ont accepté d’entendre les difficultés de modifier dans l’urgence les procédures Européennes. Mais aujourd’hui l’Europe n’a toujours pas été saisie, et c’est maintenant le test du « rat » qui est écarté, nous renvoyant à la case départ.
Nous voulons par cette déclaration commune, dire clairement à l’Etat qu’il n’est plus temps de « jouer la montre » et que la crédibilité de l’administration française est engagée dans ce dossier.
Nous exigeons que l’Etat revienne immédiatement sur sa décision.
Nous exigeons qu’une solution soit trouvée MAINTENANT.
Il en va de l’avenir de l’ostréiculture et, au delà, de l’identité du Bassin d’Arcachon.
 
Marie-Hélène DES ESGAULX                      François DELUGA
Sénateur-Maire de Gujan-Mestras                Député-Maire du Teich
 
 
Bassin d’Arcachon, le 3 juillet 2009
 

richard 03/07/2009 15:48

Bonjour MCLe seul commentaire que je peux faire c'est de te dire que tu as très bien traduit ma façon de penser je n'ai rien à ajouter. Un seul mot pour finir BRAVO !!!

Présentation

  • : Aux Pensées Citoyen !
  • Aux Pensées Citoyen !
  • : Il est citoyen, vigilant, mais aussi sur l'air du temps, Créon, la Gironde... cherche et tu trouveras Bonne lecture.
  • Contact

Un Peu Sur L'auteur ..

  • Aux pensées Citoyen !
  • Ancienne journaliste, Directrice territoriale,  Présidente du Comité Les Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine
  • Ancienne journaliste, Directrice territoriale, Présidente du Comité Les Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine