Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 21:01

sarkosy-affiches-defraichies-er-caricaturees.jpg

Voilà 2011 c'est parti ... les grandes manoeuvres commencent. De ci de là les états majors se mettent en place, les colleurs d'affiches se préparent, les tennis sont prêts pour les tractages et les portes à portes ... Tout va très bien Madame la Marquise. Un militant est un militant, il a chevillé au corps et même souvent au coeur ses valeurs et ses convictions. Mais voilà cette année les élections qui se profilent à l'horizon de mars 2011 seront un peu spéciales. 

 

Pourquoi me direz-vous ? Juste parce qu'elles sont sans doute le dernier round d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître disait la chanson. La réforme a été votée ... oh pas de beaucoup juste une voix au Sénat. Elle n'a pas convaincu dans cet hémicycle représentant les collectivités locales. Il fallait faire participer les vilains élus locaux à la réduction des dépenses publiques qu'ils disaient, il fallait réduire le millefeuille, renforcer la démocratie locale, finaliser l'intercommunalité, faire le ménage. J'ai toujours entendu dire qu'avant de balayer chez les autres il fallait d'abord commencer par son propre pas de porte !  

 

Premier mensonge ! 

2010 aura été l'année du remboursement de la dette ... Ben voyons allez on se serre la ceinture mais pas pour tous le monde rassurez vous ... Exit l'éducation nationale, exit la défense, le logement, et j'en passe. Il fallait remettre les vilains élus locaux dans le droit chemin ... ils devaient participer à l'effort de crise ... mais voilà les chiffres sont là ... La dette publique c'est d'abord l'Etat .. 87%, les collectivités locales n'y sont que de moins de 10%. Qui doit faire un effort d'après vous ? 

 

Deuxième mensonge ! 

Les collectivités locales vont avoir autant d'argent qu'avant la réforme ... Ben voyons, l'expérience de 20 ans de métier dans les collectivités locales m'assure que l'accusation portée par la majorité présidentielle est un mensonge. Non les collectivités locales ne dépensent pas trop ! En revanche l'Etat vient de leur geler les dotations tout en les privant d'une ressource dynamique qu'était la taxe professionnelle car basée sur le dynamisme économique d'un territoire et de son développement. 

 

Troisième mensonge ! 

Demain on rase gratis ... rassurez vous les vilains méchants élus locaux vont avoir à faire des choix : soit ils augmentent les impôts, soit ils réduisent des services à la population qu'ils ne pourront plus payer. Mais n'oubliez pas que plus de 70% des investissements publics sont réalisés par les collectivités locales : écoles, collèges, lycées, routes, ports, crèches, maison de retraite, les centres de traitement des déchets, etc. Si les ressources sont moindres les dépenses le seront aussi ..; et qui va payer d'après vous ? 

 

Quatrième mensonge ! 

Ils sont trop nombreux les élus locaux ! Allez hop à la poubelle. Mais où sont les économies lorsqu'il faudra pousser les murs pour refaire des hémicycles contenant des centaines d'élus territoriaux aux emplois du temps titanesques qui devront apprendre le don d'ubiquité ! Et le millefeuille parlons en ... la commune reste, l'interco aussi, le conseil général, le conseil régional, et on a rajouté le pole métropolitain, les communes nouvelles et les communes déléguées ... 

 

Cinquième mensonge ! 

Celui là il est celui du dindon de la farce ! Celui de ceux qui au nom de la majorité présidentielle vont être candidats aux prochaines élections cantonales. Ils vont être candidat pour une institution qu'ils ont décidé de tuer. Allez comprendre ! Vous qui allez voter dans trois mois pensez y : qu'est ce qui les poussent à être candidat ou candidate pour être conseiller général alors qu'ils ne cessent de conspuer le Département qui selon eux ne sert à rien ?

 

"L'adulte ne croit pas au Père Noël, il vote"

Le Congrès des Maires qui s'est tenu cette année a été marqué par les deux réformes financières et territoriales qui ont suscité des inquiétudes et des interrogations tout au long des débats. En effet pour de nombreux maires, elles constituent des régressions qui bouleversent et détériorent considérablement le paysage territorial. C'est pas moi qui le dit c'est l'Association des Maires de France.

Résultats des comptes ? Rassurez vous c'est vous qui paierez au final comme pour tout le reste. Et si vous pouvez pas ? Et bien comme le Conseil Général ne sera plus là pour vous apporter la solidarité au quotidien vous ferrez avec comme pour tout le reste depuis des mois !

 "L'adulte ne croit pas au Père Noël, il vote" c'est pas de moi c'est de Pierre Desproges, alors votez ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-Christine Darmian-Gautron - dans aux pensées citoyens
commenter cet article

commentaires

BOY Junior 05/01/2011 15:48



Vous m'avez mal lu Jean, je ne dirai JAMAIS qu'il ne faut pas voter.


Je disais juste que ça ne suffirait pas.


Je n'ai plus confiance ni dans la droite, ni dans la gauche, alors je suis heureux d'avoir trouvé ce blog citoyen, et j'espère beaucoup , comme vous, des gens qui le font vivre.



Marie-Christine Darmian-Gautron 09/01/2011 08:13

C'est un début et le début : voter. Merci pur ce commentaire je suis touchée

Jean 05/01/2011 15:38



à Boy Junior


Bien si justement il faut voter. Reprendre le pouvoir c'est d'abord voter et ne laisser personne décider à votre place. Oui il y en a marre comme vous le dites et le seul moyen hormis la
révolution c'est de voter pour faire changer les choses, encourager des gens comme Mme Darmian-Gautron a passer le pas de l'élection et les soutenir pour les accompagner sur la route de cet
engagement.


Elle est une jeune femme courageuse car naviguer sur ces eaux relève d'un sacerdoce surtout en pays de Buch. Rien ne lui a été épargné mais elle est la seule à ne pas avoir quitter le navire
après la déroute de 2008. Elle est restée elle et pourtant elle n'a pas été épargnée. 


 



Marie-Christine Darmian-Gautron 09/01/2011 08:14

Merci beaucoup pour ces lignes. Ça remonte la machine :0)

BOY Junior 05/01/2011 14:44



Il ne suffit pas de voter.


Je pense que le temps est venu de se réapproprier les clés du pouvoir.


Il ne faut plus compter sur les politiques, jamais inquiets, toujours surs d'eux et toujours satisfaits du travail accompli ou de celui qu'ils promettent.Déconnectés des réalités et des
souffrances des simples travailleurs.


Les élus locaux, du moins les plus lucides,commencent à voir le piège se refermer et vont à leur tour subir les affres des fins de mois difficiles.


Plus ( pas) d'argent pour les assos, plus (pas) d'argent pour les jeunes, plus ( pas) d'argent pour les personnes agées et plus ( toujours plus) d'argent pour leur gueule.


Yen a marre !!



Corrine 05/01/2011 13:19



Et encore vous ne parlez que des investissements des communes, des départements et des régions ... mais que vont devenir toutes les aides comme celles aux associations ? Et demain qui va assurer
le paiement des aides aux personnes handicapées ou âgées, pour les enfants en crèches ? 



Jean 05/01/2011 13:11



Je vous conseille sur le sujet de lire le site http://www.defendonsnosterritoires.fr/. Je pense que la majorité des élus locaux y compris ceux de l'UMP sont dépités par une telle réforme.
Mais ce qui m'inquiète le plus c'est bien ses conséquences qui vont être dramatiques pour nous : Nous allons payer et si nous ne le pouvons pas et bien on n'aura plus les services qui existent
aujourd'hui. Je partage votre analyse Mme Darmian-Gautron. 



Marie-Christine Darmian-Gautron 09/01/2011 08:16

Je partage cette analyse merci de ce commentaire Jean

Présentation

  • : Aux Pensées Citoyen !
  • Aux Pensées Citoyen !
  • : Il est citoyen, vigilant, mais aussi sur l'air du temps, Créon, la Gironde... cherche et tu trouveras Bonne lecture.
  • Contact

Un Peu Sur L'auteur ..

  • Aux pensées Citoyen !
  • Ancienne journaliste, Directrice territoriale,  Présidente du Comité Les Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine
  • Ancienne journaliste, Directrice territoriale, Présidente du Comité Les Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine