Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 20:19

 

couple-mains.jpg

J’ai toujours sur les mains la terre qui porte mes racines. Cette terre dont nous sommes tous issus et où nous retournerons le plus sûrement du monde. Même virtuelle, la terre sur mes mains m’a toujours rassurée, porteuse de joies et de souvenirs. Je suis petite fille de paysan, élevée dans les vignes, les ruisseaux et la terre nourricière de mes racines.

 

Comme ces tournesols qui cherchent et se tournent vers la lumière j’ai constamment cherché la terre, pour retrouver la trace de mes racines. Ce qui m’a émue lorsque je suis arrivée à La Teste et sur la Petite Mer de Buch c’est que cette terre était là, qu’elle était certes aussi liquide mais bien là et porteuse des mêmes valeurs que celle qui nourrie les vignes et les chênes de mon Entre-Deux-Mers natal.

 

Les racines et la terre qui les porte, sont pour moi l’essence même de la construction de la vie. L’été arrive il pointe ses blés et je sais que c’est l’heure. Comment peut on se construire sans avoir conscience de ses racines ? Comment peut-on créer un homme ou une femme libre sans lui demander de chercher au plus profond de lui-même les sources mêmes de son épanouissement et de sa survie. Un arbre sans racine ça n’existe pas, un arbre dont on coupe les racines meurt forcément un jour ou l’autre !

 

Les racines sont les fondements de l’humanité. Les dictateurs, les colonialistes de tous les âges ont consciencieusement fait en sorte que l’histoire disparaisse dans les enseignements. Privés des racines de leur humanité, les peuples ainsi asservis à un mode de pensée dominant n’avaient plus la possibilité de s’ouvrir à l’esprit critique.

 

"Il faut cultiver notre jardin" faisait dire Voltaire à Candide. Etre ne veut il pas dire que nous devons nous occuper des choses que l'on peut changer et améliorer. En d'autres termes, cela signifie qu'il faut s'appliquer à faire évoluer la société et à la rendre meilleure. C’est là que je puise depuis bien longtemps la force de mon engagement. Mes racines m’ont construites en tant que femme, aujourd’hui elles m’ancrent.

  

J’avais envie de vous livrer ces mots tout simplement parce que ce matin en lisant comme à mon habitude ma revue de presse j’ai eu un doute et surtout honte : est ce que ça vaut encore la peine ? Oui tant qu’il y aura des hommes et des femmes capables de se révolter contre l’inéluctable. Mais jusqu’à quand ?

 

La mascarade à laquelle on assiste aujourd'hui entre l'audition des guignols du foot à l'Assemblée, l'affaire Bettencourt - Woerth, les dérives budgétaires, la casse de valeurs de notre République, la mise à mort de la solidarité, la destruction des liens sociaux, celle des services publics, les dérives de France Inter et j'en passe ... me fait mal à ma France. Le grain n'est pas prêt de devenir semence ! 

 

« Le grain mis en terre change de nom, il devient semence. Semence, il devient vivant, à l’encontre du grain engrangé qui est un grain mort. Semence, il est puissance, puissance qui peut être convertie en acte. »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-Christine Darmian-Gautron - dans aux pensées citoyens
commenter cet article

commentaires

dourne 18/01/2011 15:53



J'aime beaucoup cette pensé pour la terre, nous devons la remercier chaque jour pour ce quelle nous porte, et en prendre le plus grand soin, ceci est comme le vieux et le jeune chêne, nous devons
retirer le négatif en nous chez le plus vieux, et se recharger avec le plus jeune, force et énergie dont le corps a besoin, surtout pour la pratique de la guérison par les mains, une énergie
poussée par la terre, j'aime beaucoup votre commentaire, merci.



trottier 10/07/2010 17:31



Texte sympa , en effet .. Quand aux dérives .. on ne saurait être trop prudent et malgré tout se comporter ... comme des Thuram ( le césaire du Foot) qui exclut ses amis ...ou une partie de
l'opinion qui occulte les agissements du CR de Michel Vauzelle ... bref , remuer la vase n'est pas toujours du meilleur effet , sauf pour le sculpteur Philippe DOBERSET et son talent naturel .les
dérives ... le courant ... Il semble néanmoins que le pauvre STEPHANE SCOTTO , soit dans le viseur de la Principauté ... Navrant ...mais tellement courageux de sa part de nommer , de tomber les
masques sur ces branquignolles .... Il faut de la solidarité avec SCOTT contre ces gros tas de.... vase


achille



Suzette GREL 08/07/2010 18:12



Quel plaisir de te lire ! Tu donnes beaucoup de chaleur à mes vieux os, mais surtout tu me donnes le courage de continuer à essayer de maintenir ce lien social plus qu'utile en ce moment.



PM 06/07/2010 23:24



L'avenir est le but de tous, mais surtout n'oublions pas de là ou nous venons "de la terre"(comme vous dites)cette terre qui nous enrichis et desfois nous appauvris de sentiments oubliés de
puis des années, mais profitons de cela pour nous enrichir et de ne pas oublier nos traces qui souvent nous ménent sur de méme chemins...a vous mademoisselle, que j'aime vos belles paroles , ne
changez rien, restez comme vous etes.



MCDG 03/07/2010 11:07



Bien sûr que l'avenir est mon but, mais je ne peux bâtir sans fondations et mes racines sont la sève du présent et de l'avenir. 



Présentation

  • : Aux Pensées Citoyen !
  • Aux Pensées Citoyen !
  • : Il est citoyen, vigilant, mais aussi sur l'air du temps, Créon, la Gironde... cherche et tu trouveras Bonne lecture.
  • Contact

Un Peu Sur L'auteur ..

  • Aux pensées Citoyen !
  • Ancienne journaliste, Directrice territoriale,  Présidente du Comité Les Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine
  • Ancienne journaliste, Directrice territoriale, Présidente du Comité Les Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine