Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 21:42
751178308.jpgUn samedi, bien tôt, sous le soleil timide de La Teste de Buch avec Christian et sa petite fille juchée sur sa trottinette, je me suis transformée en pédibus tractus militantus. Les Lettres du Parti Socialiste de La Teste d'une main et les tracts annonçant la réunion publique d'Alain Rousset à Audenge de l'autre nous avons devisant tranquillement fait le tour de notre secteur de distribution à la chasse aux boites aux lettres. Cet exercice qui est le lot commun de tous les militants quels qu'ils soient est pour moi un acte fort. 

Qu'il soit pour la vie associative, pour la parole publique ou politique ou tout simplement pour annoncer l'événement à venir, la distribution reste le point commun et essentiel de tout acte d'engagement. Le tractus pedibus militantus est un lien réellement humain dans le travail qui occupe tout militant. Il permet d'abord de connaître son territoire, d'en découvrir les recoins et les changements urbains, d'en saisir les agencements. Il permet aussi d'échanger avec les habitants du territoire, de prendre la mesure de leurs attentes, mais aussi entendre leurs critiques et leurs encouragements. C'est pour moi l'élément essentiel et complémentaire d'une action publique qui doit dépasser les temps des campagnes électorales. 

Tout en regardant notre apprentie militante se hisser sur la pointe des pieds à hauteur des boites aux lettres pour y glisser comme nous les tracts que nous avions à distribuer, je pensais à cette petite fille qui, il y a bien longtemps faisait pareil dans les terres créonnaises de mon enfance, avec mon père et ses copains.

Souvent j'imagine que c'était le temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître ... Et pourtant ! A l'heure où nous multiplions les réseaux sur la toile, créons une multitude d'images, textes et sons qui courent éperdument sur les écrans, le casse tête du secrétaire de section répartissant les tournées de distributions, reste un moment incontournable de toutes les campagnes et pas qu'électorales.  

Bien que je sois convaincue du poids qu'a pris la toile sur nos actions militantes, je reste farouchement attachée à l'action du pedibus tractus militantus. En effet derrière ses cheminements sportifs, surtout à La Teste de Buch qui reste l'une des communes les plus étendues de France, il y a le rapport humain. Souvent le reproche qui est fait aux "politiques" c'est de ne se montrer qu'en périodes pré-électorales et électorales. S'initier au difficile exercice du tractus pédibus militantus et devenir le politicus proximus échangus est pour moi la cheville ouvrière d'une réussite : convaincre.

Le porte à porte, trac en main, n'est pas chose facile quoiqu'on en dise. Il pousse le tractus pédibus militantus a se mettre en danger, à se confronter aux regards et aux mots de l'autre. Cet exercice qui m'a longtemps terrorisé, j'ai, comme beaucoup, appris à le faire et à l'apprécier. Il rend humble et vous pousse à l'excellence du discours et à l'écoute attentive des mots et des silences que l'on vous livre. Le face-à-face est alors citoyen. Ces espaces de rencontres voués à l'aléa deviennent alors souvent des projets de vie et de ville qui entraînent l'adhésion. 

J'ai souvent imaginé que la diminution des effectifs des partis, des syndicats, des associations, avait écorné sévèrement l'investissement  à l'égard de l'engagement collectif. Le sociologue Jacques Ion dans son livre " La fin des militants ?" avance la thèse selon laquelle la fin éventuelle de "la militance" ne signifie pas pour autant la fin de l'engagement et montre qu'émerge une nouvelle figure du militant en rupture avec le modèle français de l'implication dans l'espace public. Les citoyens d'aujourd'hui se sentent motivés par d'autres causes. Le militantisme de proximité se développe, celui de la prise de conscience d'appartenance à l'humanité aussi.

Comme quoi le tractus pédibus militantus est sans doute l'avenir de l'homme ou tout au moins l'exercice indispensable à la création du lien de proximité, de l'échange et de la discussion salvatrice. Aristote y a pensé bien avant nous !  

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-Christine Darmian-Gautron - dans aux pensées citoyens
commenter cet article

commentaires

Vol au dessus d'un nid de coucous 07/02/2010 22:58


Un petit message en passant chère Marie-Christine. Bon courage et surtout prenez soin de vous, gardez le mot juste et revenez nous vite. Bon rétablissement. 


Moqueur 04/02/2010 17:02


Ne soutenant pas le PS, je suis trés heureux de ne pas avoir ce tract dans ma boite .... et je ne vous dirais pas dans quel quartier j 'habite...
C'est mesquin, mais j'aime bien.


Marie-Christine Darmian-Gautron 05/02/2010 07:46


 moi je lis ceux de tout le monde ... mais j'en ai jamais reçu de l'UMP ... pas grand chose à dire sans doute !
C'est mesquin mais j'aime bien aussi ! 


BOY Junior 03/02/2010 17:18


Belle opération de COM la réunion du SIBA sur le tourisme, on comprend mieux ou passe l'argent.
On comprend aussi pourquoi pour les uns il est nécessaire ( voire vital!) de créer une structure supplémentaire pour gérer le budget tourisme ( nouvelle vache à lait, j'ai pas dit pompe à fric !!)
et pour les autres, les plus raisonnables , à mon avis, on devrait pouvoir faire avec ce qui existe déjà dans ce domaine, en y apportant juste un peu d'efficacité.
On retient aprés une telle journée que nos chercheurs cherchent, que nos cerveaux planchent, mais en même temps on nous prévient que si on ne trouve pas l'idée du siècle il faudra faire appel aux
agences de COM les plus pointues pour nous aider, elles étaient bien présentes et en nombre.
Et on nous avertit d'avance : " ça va couter cher !!)
On va même faire un bateau propre pour une eau et des gens bien sales.
Quant à Herrero, je conçois que celui ( ou celle ) qui ne le connaissait pas, ou n'a jamais joué au rugby donc vécu cette troisième mi-temps,  pouvait ne pas apprécier son show un brin matcho.


Ecouteur ... 03/02/2010 13:25


J'attendais avec impatience vos écrits car j'aurais pensé que petite souris que vous étiez, vous nous auriez glané quelques infos sur la réunion du SIBA  et du tourisme. Quelle lamentable
journée, quelle masturbation inutile
Mais surtout qui a eu l'idée de faire intervenir ce has been du rugby.
Herrero c'est Laporte, mais en plus ringard encore, ils l'ont payé pour venir dire autant de choses inutiles et de banalités aussi affligeantes?
 


Marie-Christine Darmian-Gautron 03/02/2010 13:53

Effectivement j'ai quelques echos de la réunion du SIBA sur le tourisme. Mais comme je n'y etais pas, parce il y avait une plénière importante au CG et que j'y travaille, je n'ai pas encore tout vérifier. Comme vous le savez je vérifie tout ce que j'écris donc la rencontre tourisme SIBA aura droit mais pas de suite. Merci de votre commentaire et de l'info. Si vous y étiez je veux bien que nous en discutions. Bien à vous

chantal sigrist 03/02/2010 10:18


Il en faut encore et toujours des comme vous qui portent la (bonne ?) parôle à domicile et ne craignent pas la discussion! Même les non encarté(e)s s'en réjouissent et souhaitent cette prise de
conscience de l'appartenance à l'humanité comme tu dis si justement!


Marie-Christine Darmian-Gautron 03/02/2010 13:55

Je ne crains pas la discussion, au contraire j'aime à la pratiquer en direct avec franchise et sans langue de bois. Mais je sais que tu es aussi de ceux là. ;-)

Présentation

  • : Aux Pensées Citoyen !
  • Aux Pensées Citoyen !
  • : Il est citoyen, vigilant, mais aussi sur l'air du temps, Créon, la Gironde... cherche et tu trouveras Bonne lecture.
  • Contact

Un Peu Sur L'auteur ..

  • Aux pensées Citoyen !
  • Ancienne journaliste, Directrice territoriale,  Présidente du Comité Les Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine
  • Ancienne journaliste, Directrice territoriale, Présidente du Comité Les Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine