Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 10:26

IMG_0614.JPG

 

Certains moments sont plus chargés en émotion que les autres et celui que nous avons vécu samedi 9 juin 2012 à Saint Mariens en Haute Gironde fera certainement partie de nos souvenirs les plus forts du Comité des Arbres de la Laïcité Gironde Aquitaine. Grâce à la pugnacité d'Odile Duhard, de son maire et de l'équipe municipale, l'engagement de l'équipe éducative de l'école, et surtout grâce à l'enthousiasme des enfants de l'école, nous avons pu découvrir la première fresque des Arbres de la Laïcité.

 

Le 19 juin 2010 nous lancions l’opération nationale des «Arbres de la Laïcité» en présence de Guy Georges,  cet instituteur syndicaliste de Haute-Marne, ancien secrétaire général du SNI, militant associatif, président de l'association Solidarité laïque, président du Comité de coordination des œuvres mutualistes et coopératives de l'éducation nationale, ancien conseiller d'État en service extraordinaire. Suivra alors dans toutes les communes qui l’ont souhaité, mené par les laïques de tous les horizons, le même appel à la résistance pour qu’en suivant ce soit des milliers d'arbres qui soient plantés pour rappeler l'attachement de notre France au quatrième pilier de notre République : la laïcité !


Ainsi est né le Comité départemental et régional avec ses deux parrains Marie Hélène Des Esgaulx et François Deluga. Ensemble avec l’équipe du Comité nous avons commencé sur nos communes du Bassin d’Arcachon, puis nous avons semé plus loin en Val de Leyre à Salles, en Sud Gironde, en Pays Foyen, à Coutras, sur la Communauté Urbaine de Bordeaux, en Dordogne, dans les Landes, en Lot et Garonne. Il n’est pas un coin de Gironde et d’Aquitaine où l’arbre de la Laïcité pousse, va pousser demain ou poussera après-demain.

 

044.JPG


Mais quelle est-t-elle cette laïcité qui nous réunit ce matin ?

 

Ne cherchez pas de définition, il n’en existe pas. Mais la laïcité peut se traduire par quelques règles simples et suffisantes.

 

  • Séparation du Pouvoir spirituel du Pouvoir temporel : Le pouvoir temporel laïque ne se mêle pas de religion… tant que la religion ne se mêle pas des affaires de l’État. 
  • Liberté absolue de conscience, libre choix de toute conception métaphysique : liberté de pratiquer un culte ou de n’en pratiquer aucun, liberté d’abandonner ses croyances, éventuellement d’en changer ou d’en acquérir de nouvelles... liberté de croire ou de ne pas croire. 
  • La Laïcité n’est en concurrence avec aucune religion, elle n’est pas irréligieuse. On pourrait la qualifier d’areligieuse mais ce serait déjà, à tort, la mêler au fait religieux.

La Laïcité n’est donc ni une doctrine, ni une opinion, ni un système de pensée, encore moins une religion, mais plutôt un mode d’organisation de la vie en société.


La Laïcité est universelle, elle n'est ni positive, ni négative. Elle garantit la Liberté, elle combat pour l’Egalité, elle pousse à la Fraternité. Elle est une valeur complexe mais elle est bien au cœur du triptyque républicain.

En France notre pays est laïc, nous en avons légiféré mais cela ne veut pas dire que nous n'avons plus rien à faire ! Loin de là ! La laïcité n'est pas un espace neutre et vide de sens. C'est un idéal que nous devons réapprendre à défendre et cesser de confondre avec un renoncement idéologique.

 

C'est tout cela qui a poussé le Comité des Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine à agir en répondant à l'appel national né en Gironde le 19 juin 2010.

Au-delà de tous les clivages, nous avons su nous retrouver pour dire et revendiquer, pour résister. A ce jour  nous avons dépassé la quarantaine de communes nous ayant rejoint sur le chemin. Il en reste 500 à convaincre en Gironde et remettre notre travail sur l’ouvrage. Nous nous sommes donné comme objectif de poursuivre la sensibilisation auprès des élu(e)s, des associations et des citoyens. Il nous faudra du temps et beaucoup d'énergie pour protéger encore et encore ce patrimoine de notre démocratie. A chaque jour suffit sa peine.


Aujourd’hui l’arbre que nous avons planté ensemble à Saint Mariens, premier de la Haute Gironde, à une saveur particulière pour moi car il prend racine dans l’école. Que voulez-vous je suis fille d’instituteurs, j’ai grandi dans une école sous l’ombre protectrice d’un marronnier centenaire qui avait vu passer les générations avant moi.


Lorsque je vois le chantier posé par les enfants de Saint Mariens, par l’équipe éducative de cette école, les élus, je me dis que c’est encore plus qu’un arbre. A Saint Mariens il aura aussi cette fresque pour mettre l’image, les mots et les couleurs en mémoire. Passeurs de mots, Passeurs de rêves et Passeurs de mémoire.


Je vous l’assure décidément pour la Laïcité on pouvait bien croire !   

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-Christine Darmian-Gautron - dans Arbres de la Laïcité
commenter cet article

commentaires

chantal sigrist 11/06/2012 06:01


C'est vrai, ce fut un moment plein d'émotion: la notion de laïcité, quand les enfants se l'approprient c'est encore pus fort car porteur d'espoir pour demain! J'étais très heureuse d'y être et de
partager ces rares moments de grâce en cette pérode pas si simple!

Marie-Christine Darmian-Gautron 12/10/2012 11:27



Le prochain sera à Barsac :0)



Présentation

  • : Aux Pensées Citoyen !
  • Aux Pensées Citoyen !
  • : Il est citoyen, vigilant, mais aussi sur l'air du temps, Créon, la Gironde... cherche et tu trouveras Bonne lecture.
  • Contact

Un Peu Sur L'auteur ..

  • Aux pensées Citoyen !
  • Ancienne journaliste, Directrice territoriale,  Présidente du Comité Les Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine
  • Ancienne journaliste, Directrice territoriale, Présidente du Comité Les Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine