Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 17:15

8-septembre-2009-Soweto-Ecole-26-copie-1.jpgJe lisais avec un brin d'amertume l'article de Jean-Philippe Remy, envoyé spécial du Monde à Balfour, township de Siyathemba en Afrique du Sud. Il y relate ce que je connais de ce pays et dont peu de monde parle pour ne pas ternir l'image d'une Coupe du Monde à venir. Les Casspir sont de retour. Ces monstres de blindés anti émeute conçus par les services de sécurité de l'apartheid ont repris du service pour contenir les nouvelles toy toy, ces manifestations violentes qui ont émaillé dans les années 80 l'histoire de l'Afrique du Sud, et qui reviennent.


La célébration des 20 ans de la libération de Madiba est bien loin de ces townships qui n'ont cessé de fleurir en périphérie des grandes et petites villes. Certes les amoureux du ballon rond ne les verront sans doute pas. Des murs étaient en construction pour les cacher aux yeux du monde le long des grands axes autoroutiers lorsque j'étais en Afrique du Sud en septembre dernier. La réalité rattrape toujours le temps qui passe. Jean-Philippe Remy écrit : "Là-bas" : à Siyathemba, le township. A 10 kilomètres de Balfour à travers champs. Une majorité de baraques de tôle. Taux de chômage : vertigineux, comme le niveau de corruption de la municipalité. Services publics : proche de zéro. Vingt ans après la libération de Nelson Mandela, il n'est pas une ville, pas un village, qui ne soit bordé d'un bidonville, comme autant de reproches.

Certes les touristes visitent Soweto en bus à impériale, certes des centaines de maisons sont construites chaque jour pour loger les plus pauvres mais la rancoeur engendre la colère et la colère la violence, poison aussi sûrement mortel que le cyanure pour la Rainbow Nation. Une centaine de ces manifestations violentes ont eu lieu l'an passé. La haine engendrée par la misère, le chômage, l'alcool, la drogue, le SIDA, se retourne contre les étrangers installés qui cristallisent tous les ressentiments et la violence. 
 

A la libération de Nelson Mandela, puis avec son accession à la présidence, l'Afrique du Sud connu un état de grâce. Madiba a su avec un charisme aussi fort que celui de Gandhi à son époque, convaincre ce géant de l'afrique qui représente plus de la moitié du PIB du continent africain d'être la nation de la concorde, la Nation Arc en Ciel. Je me souviens avoir eu lors de mon premier voyage en Afrique du Sud le sentiment que ce pays était un chaudron dont on avait fermé le couvercle mais laissé le feu allumé en dessous. Il semblerait que Jacob Zuma, l'actuel président d'Afrique du Sud soit confronté de plein fouet aux espoirs déçus, aux rêves brisés par la paupérisation et la criminalité. Comme l'écrit André Brink, l'heure est à la "rancoeur". Il parle dans son livre de la dégradation de l'image de l'ANC, dénonce le manque d'intégrité prenant des exemples comme les sommes pharaoniques versées par l'ancienne ministre de la Santé à l'auteur dramatique Mbongeni Ngema pour qu'il écrive et produise une pièce contre le SIDA alors que les hôpitaux manquent de fonds, que les personnels soignants ont un salaire de misère. 


Oui la colère gronde en Afrique du Sud et le malaise est palpable pour qui sait prendre le temps de sortir des sentiers battus. Il semblerait même que Madiba et l'anniversaire de sa libération n'y changent rien. J'ai il y a longtemps était bousculé par ce pays et ses habitants. L'Afrique du Sud a poussé le désir de réconciliation jusqu'au bout des symboles : Le Nkosi Sikelele Afrika, hymne africain de l'espoir, a été mis sur le même niveau que le Die Stem, chant célébrant la rébellion des Boers de Stagtersnek en 1816. Les chants ont été fusionnés pour créer l'hymne national sud-africain. Beau symbole ! Mais la plupart des sud-africains semblent ne pas pouvoir ou ne pas vouloir le chanter dans son intégralité. 


"Nous sommes conscients que la route vers la liberté n'est pas facile. Nous sommes conscients qu'aucun de nous ne peut réussir seul.  Nous devons donc agir ensemble, comme un peuple uni, vers une réconciliation nationale, vers la construction d'une nation, vers la naissance d'un nouveau monde.  Que la justice soit la même pour tous. Que la paix existe pour tous. Qu'il y ait du travail, du pain, de l'eau et du sel pour tous. Que chacun d'entre nous sache que son corps, son esprit et son âme ont été libérés afin qu'ils puissent s'épanouir. Que jamais, jamais plus ce pays magnifique ne revive l'expérience de l'oppression des uns par les autres, ni ne souffre à nouveau l'indignité d'être le paria du monde. Que la liberté règne. Que le soleil ne se couche jamais sur une réalisation humaine aussi éclatante ! Que Dieu bénisse l'Afrique ! "

C'est par ces mots que Nelson Mandela finira son discours d'investiture à la présidence de l'Afrique du Sud en 1994. Il semblerait qu'il ne soit pas resté assez longtemps au pouvoir pour laisser l'empreinte nécessaire à la réalisation de ces rêves. L'Afrique du Sud se réveille de son rêve et elle semble avoir bien mal. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-Christine Darmian-Gautron - dans Valued Citizens Initiative
commenter cet article

commentaires

pierrot vagabond du pays du Québec 12/01/2013 02:50


en Hommage
à Nelson Mandela:)))

qu'est-ce qu'un être humain?

C'est un être de lumière à intentisé variable. Allumer un rêveur, c'est nourrir de son propre feu un rêve à trop faible intensité de lumière. Etre allumé par un rêveur, c'est être aspiré par
l'intensité de la lumière de l'autre. Chacune de mes chansons non normative fut une histoire vraie, inspirée par l'une ou l'autre des deux situations décrites dans ce paragraphe.


UN JEUNE HOMME DE BONTÉ

Un jour j’ai demandé
à un jeune africain
réfugié à Sept-îles
comment il voyait demain

ce jeune de 17 ans
m’a dit bien simplement
je rêve de retourner
dans mon pays maltraité

pour être reconnu
nationalement
comme un homme de bonté

REFRAIN

une chance qu’y pleuvait à sciau
sur ma guitare et mon chapeau
parce que mes larmes me lavaient l’corps
entre Sept-Iles et Bécomo
perdu dans l’parc
d’une route de bois
et d’orignaux

COUPLET 2

moi qui ai donné mes biens
qui marche mon pays
adoré des étoiles
et même de la pluie

il a suffi d’une phrase
d’un jeune noir en extase
pour que brille dans la nuit
sa clé du paradis

je me ferai mendiant
nationalement
pour chanter, ce jeune homme de bonté

COUPLET 3

y a très peu d’africains
qui demeurent à Sept-Iles
qui ont les yeux brillants
et bientôt 18 ans

qui marchent dans la rue
qu’on traite en inconnu
qui font l’ménage la nuit
dans une usine perdue

si vous le rencontrez
serrrez-lui la main
en lui chantant mon refrain

Pierrot, vagabond céleste

VOYAGE
chu rien qu’un chanteur qui voyage
tu m’verras jamais à t.v.
j’ai 35 ans j’fais pas mon âge
j’fais du flolklore dans mes tournées

j’ai comme des explosions dans tête
que j’ai besoin d’te raconter
d’un coup je meurs d’un hasard bête
dans des pays trop éloignés
—–
Au Japon j’ai connu l’boudhisme
avec des temples de l'ancien temps
pis en Afrique des musulmans
qui ont plusieurs femmes évidemment

moi catholique baptisé
thraumatisé par le péché
y a tellement d’religions sur terre
qu’aujourd’hui j’me sens libéré

——
j’ai vu des noirs bleus comme la mer
qui vendaient des serpents séchés
des noirs charbons en Côte d’Ivoire
qui m’ont donné leur amitié

du fond de la brousse ma peau blanche
a eu honte de ses préjugés
y a tellement de couleurs sur terre
qu’aujourd’hui j’me sens libéré

——
j’ai vu des langues par dizaines
des dialectes par centaines
sayonara good by je t’aime
midowo antimari midowo

moi québécois enraciné
qu’on a monté contre les anglais
y a tellement de languages sur terre
qu’aujourd’hui j’me sens libéré
————–

les religions sont des poètes
comme les langues et les couleurs
j’ai comme des explosions dans tête
qui font qu’aujourd’hui j’ai pu peur

d’être québécois dans l’fond du coeur
et j’ose crier à la jeunesse
maudit déniaise t’as 18 ans
je sais que la planète t’attend

j’sais pas si j’ai bien fait d’parler
mais pour le reste oubliez-moé.

Pierrot
vagabond céleste

www.reveursequitables.com
www.enracontantpierrot.blogspot.com

Aux pensées Citoyen ! 12/04/2014 11:21



Merci 



vagabond du Québec 09/01/2013 22:05


Nelson Mandela
est le plus grans rêveur équitable
(www.reveursequitables.com)
de la planète

MERCI NELSON MANDELA

chu rien qu’un chanteur qui voyage
tu m’verras jamais à t.v.
j’ai 35 ans j’fais pas mon âge
j’fais du flolklore dans mes tournées

j’ai comme des explosions dans tête
que j’ai besoin d’te raconter
d’un coup je meurs d’un hasard bête
dans des pays trop éloignés
—–
Au Japon j’ai connu l’boudhisme
avec des temples de 12,000 ans
pis en Afrique des musulmans
qui ont plusieurs femmes évidemment

moi catholique baptisé
thraumatisé par le péché
y a tellement d’religions sur terre
qu’aujourd’hui j’me sens libéré

——
j’ai vu des noirs bleus comme la mer
qui vendaient des serpents séchés
des noirs charbons en Côte d’Ivoire
qui m’ont donné leur amitié

du fond de la brousse ma peau blanche
a eu honte de ses préjugés
y a tellement de couleurs sur terre
qu’aujourd’hui j’me sens libéré

——
j’ai vu des langues par dizaines
des dialectes par centaines
sayonara good by je t’aime
midowo antimari midowo

moi québécois enraciné
qu’on a monté contre les anglais
y a tellement de languages sur terre
qu’aujourd’hui j’me sens libéré
————–

les religions sont des poètes
comme les langues et les couleurs
j’ai comme des explosions dans tête
qui font qu’aujourd’hui j’ai pu peur

d’être québécois dans l’fond du coeur
et j’ose crier à la jeunesse
maudit déniaise t’as 18 ans
je sais que la planète t’attend

j’sais pas si j’ai bien fait d’parler
mais pour le reste oubliez-moé.

Pierrot;)))
vagabond céleste
www.enracontantpierrot.blogspot.com

p.s.
bravo à votre blog
que c'est inspirant cet extrait
du discours de mandela
en 1994:))))

bonne année 2013


quel bel article vous avez écrit:)))

Aux pensées Citoyen ! 12/04/2014 11:21



Merci



Amelie 13/02/2010 11:08


Encore une fois Marie-Christine votre analyse est juste et bien pensée. L'Afrique du Sud telle que vous nous l'avez raconté ici mais aussi dans vos articles précédents semble être un pays difficile
mais humainement très fort. Pensez vous que la Coupe du Monde va apporter quelque chose à ce pays ? Racontez nous.  


Marie-Christine Darmian-Gautron 15/02/2010 20:50


Je ne sais pas Amélie ce que la Coupe du Monde apportera à l'afrique du sud. En septembre dernier j'ai vu un pays en chantier : routes, stades, infrastructures etc, etc. Ce qui m'a surprise c'est
la construction de ces murs le long des grands axes routiers pour cacher les bidonvilles, la construction de la ligne de tram qui ne dessert que les grands hôtels et les aéroports. Lorsque j'y
étais il y avait de grandes grèves des ouvriers qui travaillent sur les infrastructures. J'ai senti la pression et le malaise qui règnent sur le pays. J'espère que ça apportera du bien mais il ne
faudrait pas que l'arbre cache la forêt. 


Présentation

  • : Aux Pensées Citoyen !
  • Aux Pensées Citoyen !
  • : Il est citoyen, vigilant, mais aussi sur l'air du temps, Créon, la Gironde... cherche et tu trouveras Bonne lecture.
  • Contact

Un Peu Sur L'auteur ..

  • Aux pensées Citoyen !
  • Ancienne journaliste, Directrice territoriale,  Présidente du Comité Les Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine
  • Ancienne journaliste, Directrice territoriale, Présidente du Comité Les Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine