Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 17:41

DSCN3787« Quoique vous pensiez ou croyiez pouvoir faire, faites-le, l'action porte en elle la magie, la grâce et le pouvoir. »

 

C’est en écoutant cette phrase de Goethe reprise par Raymond Aubrac dans une de ses dernières interviews que j’ai eu envie, ce matin, de vous inviter à nous accompagner à planter ce nouvel arbre Girondin de la laïcité à Marcheprime.

 

Quelle prétention allez-vous penser que de faire appel à la mémoire de Raymond Aubrac pour parler de Laïcité ? Et pourtant ! Quoi de plus normal pour elle que de parler de résistance ?

 

N’allez pas imaginer que mon allusion est anodine, elle est en revanche ancrée profondément dans les convictions et les valeurs du Comité des Arbres de la Laïcité Gironde – Aquitaine que j’ai le plaisir de présider depuis maintenant près de 2 ans.

 

Le 19 juin 2010 nous lancions l’opération nationale des «Arbres de la Laïcité» en présence de Guy Georges,  cet instituteur syndicaliste de Haute-Marne, ancien secrétaire général du SNI, militant associatif, président de l'association Solidarité laïque, président du Comité de coordination des œuvres mutualistes et coopératives de l'éducation nationale, ancien conseiller d'État en service extraordinaire. Il animait alors une rencontre citoyenne « Quel avenir pour l'école républicaine et laïque? » et plantait le premier « Arbre de la laïcité » ici en terre girondine.

 

Suivra alors dans toutes les communes qui l’ont souhaité, mené par les laïques de tous les horizons, le même appel à la résistance pour qu’en suivant ce soit des milliers d'arbres qui soient plantés pour rappeler l'attachement de notre France au quatrième pilier de notre République : la laïcité !

 

DSCN3794C’est ici chez nous sur le Bassin d’Arcachon qu’est né le Comité départemental et régional. C’est ici que nous avons trouvé nos parrains Marie Hélène Des Esgaulx, Sénateur de la Gironde et François Deluga, Député de notre territoire.

 

Ensemble avec l’équipe du Comité nous avons commencé sur nos communes à la Teste de Buch, à Gujan Mestras et au Teich, puis nous avons semé tout autour du Bassin, à Audenge, à Biganos, sur le Val de Leyre à Salles, en Sud Gironde, en Pays Foyen, à Coutras, sur la Communauté Urbaine de Bordeaux, en Dordogne, dans les Landes et Lot et Garonne. Il n’est pas un coin de Gironde et d’Aquitaine où l’arbre de la Laïcité pousse, va pousser demain ou poussera après-demain.

 

Ensemble nous avons témoigné de notre attachement aux valeurs laïques qui demeurent le ciment de nos engagements républicains à tous.

 

La loi du 9 décembre 1905 Loi de séparation des Eglises et de l'Etat, pierre angulaire de la République est quotidiennement attaquée. Elle n’est pas à l’abri des tentations d’en édulcorer la portée.

 

Pourtant, il faut bien en faire le constat,  la Laïcité ne passionnait pas les foules lorsque nous avons commencé et la grande majorité des gens ne savent toujours pas ce qu'elle représente pour l'équilibre de notre République et donc pour leur quotidien.

 

DSCN3810L’instantané de la course du temps et de l’actualité nous l’a ramené au premier plan. Elle serait à nouveau à la mode ? Tant mieux si elle fait réfléchir, parler, échanger, et qu’ensemble nous continuions à agir et à résister.

 

La laïcité est une union. Elle rassemble les femmes et les hommes d'opinions, de religions ou de convictions diverses dans la même communauté. En ces périodes où tout peut diviser et mettre le feu aux poudres quoi de plus fort que de défendre et faire germer l’espoir de rassembler ce qui est épars.

 

Sa justification réside dans le fait que l’État doit respecter toutes les croyances ou non croyances de manière égale. L’Etat ne doit en reconnaître aucune. Selon ce principe, la croyance religieuse relève de l’intimité.  De ce fait, l’État n’intervient pas dans la religion du citoyen, pas plus que la religion n’intervient dans le fonctionnement de l’État.

 

DSCN3796.jpegLa Laïcité est universelle, elle n'est ni positive, ni négative. Elle garantit la Liberté, elle combat pour l’Egalité, elle pousse à la Fraternité. Elle est une valeur complexe mais elle est bien au cœur du triptyque républicain.

 

Elle est Liberté car elle en est la première protectrice, celle de l'individu, celle de conscience, protégeant ceux qui croient comme ceux qui restent athées, agnostiques, humanistes, libre-penseur et tous les autres. Une seule condition est à respecter  ... que les religions respectent les Lois de la République. Des droits certes mais aussi des devoirs et c'est à ce prix-là que la Démocratie vit. 

 

Elle est Egalité car elle défend les religions mais n’en privilégie aucune.

Elle est Fraternité car elle est la garante du vivre ensemble en prenant en compte nos différences, sans faire qu’elles puissent dicter quoique ce soit à l'autre.

 

Aujourd’hui même au cœur de l’actualité, elle est menacée et l’ignorer serait ne pas la respecter.

 

En France notre pays est laïc, nous en avons légiféré mais cela ne veut pas dire que nous n'avons plus rien à faire ! Loin de là ! 

 

DSCN3792Aujourd’hui comme hier ensemble nous venons de poser nos témoignages pour éveiller les consciences sur cet état de fait. Dans tous les domaines la santé, la famille, le droit des femmes, des enfants, celui d’être et d’avoir, jusqu’à l’état civil, la laïcité est partout et bien au-delà du seul sujet de l’école.

La laïcité n'est pas un espace neutre et vide de sens. C'est un idéal que nous devons réapprendre à défendre et cesser de confondre avec un renoncement idéologique. 

 

C'est tout cela qui a poussé le Comité des Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine à agir en répondant à l'appel national né en Gironde le 19 juin 2010.

 

Au-delà de tous les clivages, nous avons su nous retrouver pour dire et revendiquer, pour résister. Plus nous apporterons de pierres pour consolider l'édifice dont la Laïcité est la clé de Voûte, plus la Liberté, l'Egalité et la Fraternité seront protégées. 

 

A ce jour sur nous avons dépassé la quarantaine de communes nous ayant rejoint sur le chemin. Il en reste 500 à convaincre en Gironde et remettre notre travail sur l’ouvrage. Nous nous sommes donné comme objectif de poursuivre la sensibilisation auprès des élu(e)s, des associations et des citoyens. Il nous faudra du temps et beaucoup d'énergie pour protéger encore et encore ce patrimoine de notre démocratie. C'est maintenant notre travail. Courage et persévérance. Je compte sur vous plus encore qu'hier et vous donne rendez-vous je l’espère très vite à Libourne ou à Saint-Mariens avec qui nous travaillons actuellement.

A chaque jour suffit sa peine, demain est un autre jour.

 

DSCN3789Aujourd’hui l’arbre que nous avons planté ensemble à une saveur particulière, il est aussi au cœur d’une fête à Marcheprime et quoi de plus beau que d’avoir à partager  un moment d’amitié.

 

Je vous remettrai juste en mémoire pour terminer la phrase des élèves du Teich qui nous ont aidé à planté leur arbre :

 

« Le symbole de l'arbre, c'est pour se souvenir à chaque fois que l'on passe devant, qu'il est libre, qu'il est fier, qu'il n'a pas besoin de croire au ciel pour s'élever vers lui, mais qu'il a surtout besoin de ses racines pour être solide et vivre. »

 

Ce matin-là, comme aujourd'hui, je vous l’assure je me suis dit que pour la Laïcité on pouvait bien croire ! 

 

DSCN3871.jpeg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-Christine Darmian-Gautron - dans Arbres de la Laïcité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Aux Pensées Citoyen !
  • Aux Pensées Citoyen !
  • : Il est citoyen, vigilant, mais aussi sur l'air du temps, Créon, la Gironde... cherche et tu trouveras Bonne lecture.
  • Contact

Un Peu Sur L'auteur ..

  • Aux pensées Citoyen !
  • Ancienne journaliste, Directrice territoriale,  Présidente du Comité Les Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine
  • Ancienne journaliste, Directrice territoriale, Présidente du Comité Les Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine