Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 12:55

Lorsque je lis la dépêche AFP qui annonce que le Préfet d’Aquitaine refuse à la Ville de Créon (33) d’organiser son référendum décisionnel local et que la décision du Conseil Municipal part devant le Tribunal pour être annulée ; cela ne m’étonne pas du tout !

Je vous en avais parlé sur la toile la semaine dernière et je trouvais que l’idée de demander aux citoyens de se prononcer pour ou contre, à l’issue d’un vrai débat citoyen, l’inclusion d’une commune dans le périmètre d’une métropole, était une belle manière de gouverner localement pour le peuple et par le peuple ! La question posée était ouverte, que la réponse soit OUI ou NON, les citoyens se seraient prononcés pour décider de l’avenir de leur commune.

Le Préfet d’Aquitaine vient de dire à mots à peine couverts aux créonnais : De quoi vous mêlez vous … ça ne vous regarde pas ! Cette décision est révélatrice de l’état d’esprit actuel de gestion de notre pays où c’est «Tais toi et t’occupe !». Cela signifie que si ce référendum local ne peut être organiser c’est que les questions d’aménagement du territoire ne relèvent donc pas de la compétence du peuple. C’est vrai ça de quoi se mêle-t-il le peuple ! Fermez là et c’est comme ça ! Remarquez ici sur le Bassin ils savent faire … Ils décident de se passer les siéges comme on se passe les plats, ils s’organisent des découpages électoraux sur mesure pour les copains, ils s’organisent des élections en plein juillet, etc. Alors imaginez un petit village de campagne qui veut faire choisir aux habitants leur avenir !

Claudy Lebreton, le Président de l’Association des Département de France souligne dans un communiqué de presse que l'avant-projet de loi qui lui a été communiqué "ne reprend quasiment aucun des points de consensus" trouvés lors des réunions tenues avec Michèle Alliot-Marie, alors Ministre de l’Intérieur. C’est vrai qu’ils sont comme sur le Bassin, champion du monde de la « parole bafouée », rappelez vous ceux qui la main sur le cœur vous disaient : «je resterai votre député jusqu’au bout. » Pourtant le Premier ministre avait assuré, le 24 mars dernier, lors de la réunion de la Conférence nationale des exécutifs, (lieu de dialogue entre le gouvernement et les représentants des communes, des départements et des régions,) que "la recherche d'un consensus avec les associations d'élus se situe au même niveau que l'exigence de la réforme". C’était pour dire !

La morale de cette histoire c’est que les promesses n’engagent que ceux qui les croient. Mais rappelez vous aussi une chose : « On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps. »

Abraham Lincoln avait raison lorsqu’il disait cela parce qu’il savait aussi qu « un bulletin de vote est plus fort qu'une balle de fusil. » Il serait tant que les français s’en souviennent !

« Aux pensées citoyen » que diable !

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-Christine Darmian-Gautron - dans aux pensées citoyens
commenter cet article

commentaires

Suzette GREL 23/08/2009 11:12

merci pour ton analyse à laquelle j'adhère.Il n'est pas possible que les administrés subissent sans se réveiller...Même si je ne suis plus rien, je diffuse toutes ces réflexions à mes bavardages quotidiens de la rue .bisousSuzette 

Bon Sens et Démocratie 18/08/2009 17:49

Reste à connaître les raisons juridiques détaillées qui seront (Ou sont déjà) avancées par le préfet (De Gironde ou d'Aquitaine ?).Mais, tout au moins, il faudra bien que l'avis de la commune soit recueilli.C'est à ce moment là qu'il ne faudra pas oublier de dire non.Le préfet semble s'être décidé sur une mauvaise rédaction de la délibération de la commune.La commune n'a pas compétence à décider de son périmètre.Le maire n'est en fait qu'un gestionnaire : Rappel à http://bon-sens-et-democratie.over-blog.com/article-15996209.html"le pouvoir du Maire, à la fois agent de l'Etat et agent de la commune, est restreint :Il doit se plier aux directives qu'il reçoit du préfet,Il doit exécuter les délibérations prises par le Conseil Municipal, contrôlées par le préfet...... le pouvoir du Conseil Municipal est strictement limité à la gestion communale"
Le référé suspension se justifie par le fait de stopper les effets de la décision de la commune.Le seul fait pour le préfet de saisir le TA ne suffit pas et le référendum aurait pu sinon s'organiser.Cf : Article LO1112-1 et LO1112-3 du CGCTPar contre le référendum peut s'organiser sur le fait de dire oui ou non à l'avis qui sera demandé, c'est comme cela qu'il me semblait avoir compris précédemment.

Isabelle M 17/08/2009 22:29

Moi non plus hélas je ne suis pas étonnée. Le referendum n'existe plus en tant qu'outil démocratique. Il a été remplacé par les sondages. Mais nous ne baisserons pas les bras, nous ne baiserons pas les bras qui veulent nous soumettre !Publié sur facebook

Marie-Christine Darmian-Gautron 17/08/2009 22:32


Il est vrai que malheureusement plus rien n'est étonnant ... et nous n'avons pas tout vu je le crains


Daniéle Blond 17/08/2009 18:48

je viens de lire ton blog ,c'est incroyable ,mais je crois qu'il faut s'attendre partout à ce genre de deciser autocratique ,finie la voix du peuplePublié sur Facebook. 

Marie-Christine Darmian-Gautron 17/08/2009 22:33


Merci Danièle pour ce commentaire. La voix du peuple doit se faire entendre enfin ! 


richard 17/08/2009 16:49

Le petit peuple n’a qu’une seule façon de se battre : le vote ! Mais si nos instances décident d’interdire un référendum, que reste t il au peuple ???  Ils devraient y penser avant d’aller trop loin ! Marie Christine dis à ton papa de continuer le combat je suis sur que le peuple sera derrière lui. Bon courage à bientôt.

Marie-Christine Darmian-Gautron 17/08/2009 22:35


Il va continuer j'en suis certaine ... et à nos bureaux de vote !


Présentation

  • : Aux Pensées Citoyen !
  • Aux Pensées Citoyen !
  • : Il est citoyen, vigilant, mais aussi sur l'air du temps, Créon, la Gironde... cherche et tu trouveras Bonne lecture.
  • Contact

Un Peu Sur L'auteur ..

  • Aux pensées Citoyen !
  • Ancienne journaliste, Directrice territoriale,  Présidente du Comité Les Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine
  • Ancienne journaliste, Directrice territoriale, Présidente du Comité Les Arbres de la Laïcité Gironde - Aquitaine